Ou l'art d'humaniser la matière...



guillemette smallDepuis plus de 20 ans, le ciment est le matériau de prédilection de cette sculptrice qui travaille également le bronze et le papier collé.

C’est auprès de Michel Charpentier dont elle a suivi les enseignements à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris que Guillemette de Williencourt a acquis la maîtrise du ciment. Son oeuvre sculptée montre des hommes et femmes représentés à tous les âges de la vie, de l’enfant au vieillard. Modelés à échelle humaine, ces personnages évoluant seuls ou en groupe, ont un visage si expressif, une attitude si naturelle qu’on les penserait doués de vie. Les animaux (chiens, chevaux, gazelles, etc.) comptent aussi parmi ses sujets fétiches. Ses dernières oeuvres montrent des personnages nus en ciment poli et teintés de noir et de brun.

 

 Balade poétique


Un Vendredi de Mars éclaboussé de soleil, rue de Seine, des passants passent. Au numéro 15, il semble que certains se sont arrêtés. Ils font cercle, sont parfois dévêtus, leur corps semble vibrer au diapason du monde. Des statues ? Possible, mais tellement humaines qu’on a envie de les prendre dans les bras, de les toucher pour sentir la vie qui coule…
Merci pour cette rencontre. Victor et Sidonie m’accompagneront longtemps, comme de lointains cousins que le hasard mettrait sur notre chemin.


Mot laissé par Sophie Guillou, journaliste.

/